fbpx

Il attrape le Sida en violant un âne

Un zoophile de la région de Somme-Leuze a été déclaré séropositif suite au viol d’un âne de Bonsin.

C’est lors d’une balade qu’un photographe amateur a repéré l’homme en train de sodomiser un âne. Ce témoin malgré lui s’en va aussitôt et croise, un peu plus loin, le fils du propriétaire de l’animal. Alerté, ce dernier s’en va quérir les gendarmes.

« L’enquête n’a pas pris bien longtemps. C’est un tout petit village, tout le monde se connaît », précise Jean Ratel, avocat du propriétaire de l’âne.

L’âne était atteint du SIDA.

Le violeur zoophile est en fait un voisin. Ce dernier reconnaît « sans autre forme de procès » les faits, arguant tout de même que l’âne, José, est venue vers lui, puis s’est laissé faire. Ce qui intrigue la police c’est que 3 mois plus tard, l’homme a été déclaré séropositif. L’âne a alors été testé et était lui aussi atteint du SIDA à un stade avancé. Le SIDA existe chez les animaux mais il est fortement probable que l’animal ai attrapé le SIDA à cause d’un autre humain, plusieurs années auparavant.

Les associations de prévention vous invite à faire attention à vos relations sexuelles, même quand il s’agit de relations zoophiles.

Partager c'est aimer!

Préférences de confidentialité
Lorsque vous visitez notre site Web, celui-ci peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Veuillez noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir une incidence sur votre expérience sur notre site Web et sur les services que nous proposons.