fbpx

Donald Trump: « La Belgique a besoin de moi! »



Lors de son dernier meeting, le candidat à l’investiture américaine a déclaré: « Sur le problème des migrants, la Belgique a besoin de moi! ».
La question de l’immigration et de l’islam est devenu le cheval de bataille de Donald Trump, il diffuse des vidéos montrant la jungle de Calais, et les villes comme molenbeek, lors de ses meetings de campagne.

Le candidat républicain se sert des problèmes européens pour faire peur aux américains: « Cela arrivera chez nous, si nous ne prenons pas de mesures fortes! Regardez comment l’Europe gère l’afflux de migrants, c’est la Belgique qui en paye le prix fort. Demain ce sera à nous. » Donald Trump entend bien prendre les choses en main, et venir en aide à la Belgique, pour éviter « la contagion planétaire ».

A l’image de son projet de construction d’un mur encore plus haut à la frontière mexicaine, Donald Trump propose la construction d’un mur aux frontières Européennes, afin d’empêcher les migrants d’entrer. Les gardes frontière auront la mission de contrôler les identités des candidats à l’asile, dans l’objectif de repérer les terroristes éventuels. Car il s’agit bien là de la préoccupation première de Donald Trump: l’arrivée de terroristes parmi les migrants.

Ses inquiétudes ne sont pas infondées, en décembre, 3 terroristes en lien avec les attentats de Paris ont été arrêtés en Autriche avec de faux passeports syriens. Il s’agissait en réalité de deux belges et d’un marocains affiliés à ISIS. Combien d’autres ont bien pu passer les frontières hors de contrôle?



Vote pour cette page

Partager c'est aimer!