fbpx

«Il n’y a ni Dieu, ni vie après la mort», affirme Stephen Hawking dans son livre posthume

Selon le physicien décédé en mars dernier, il n’y a rien après la mort et il ne croit pas en l’existence de Dieu. « Nous sommes libres de croire ce que nous voulons, mais je pense que l’explication la plus logique est qu’il n’existe pas de Dieu », d’après The Telegraph.

Stephen Hawking a toujours eu une affinité particulière avec la théorie du Big Bang, estimant ainsi qu’après cet événement survenu il y a près de 14 milliards d’années, l’Univers a ensuite évolué en respectant des lois naturelles immuables.

« Personne n’a créé l’univers et personne ne dirige le destin », écrit-il dans son livre. « Cela m’amène à une prise de conscience profonde : il n’y a probablement pas de paradis et d’au-delà non plus. Je pense que croire en l’au-delà n’est qu’une croyance pleine d’espoir. »

Hawking a souffert d’une forme rare – de début précoce et d’évolution lente – de sclérose latérale amyotrophique (SLA). Sa maladie a progressé au fil des ans et l’a laissé presque complètement paralysé. Ce chercheur a toujours tenté de vulgariser son travail, portant essentiellement sur la cosmologie et la gravité quantique.

Partager c'est aimer!

Préférences de confidentialité
Lorsque vous visitez notre site Web, celui-ci peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Veuillez noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir une incidence sur votre expérience sur notre site Web et sur les services que nous proposons.