Monde

Elle cachait 161 chiens maltraités dans sa maison et plus 44 cadavres dans des congélateurs






Au New Jersey, des policiers sont intervenus dans une « usine à chiens » où 44 chiens congelés ont été retrouvés morts dans des congélateurs. La police a aussi indiqué que 161 chiens maltraités vivaient sous ce toit.

La propriétaire de 65 ans, Donna Roberts, devra maintenant faire face à de graves accusations criminelles pour cruauté animale suite à une plainte du Burlington County Health Department.

Selon ce qu’ont rapporté des agents qui sont intervenus lors de l’intervention, l’odeur d’excréments et d’ammoniac dans la maison était si puissante que certains enquêteurs ont ressenti des étourdissements et certains ont même eu la nausée.

Parmi les 161 chiens retrouvés sur place, quatre bêtes étaient dans un état de santé si grave qu’ils ont dû être transportées d’urgence dans une clinique vétérinaire afin de recevoir le plus rapidement possible des soins.

Ce sont des employés oeuvrant pour les services publics et des bénévoles d’associations animalières qui ont pris soin des autres chiens sur place.

Patrick Callahan, de la police du New Jersey, a déclaré: « Même si les circonstances entourant la découverte de 44 chiens placés à l’intérieur de sacs de plastique dans un congélateur font encore l’objet d’une enquête, nous pouvons quand même vous confirmer que les conditions inhumaines dans lesquelles devaient vivre les autres bêtes nous ont semblé très tragiques. »

Selon ce qu’a avancé Callahan, le procureur de la Couronne, Scott Coffina, est parvenu à obtenir un mandat de perquisition après que plusieurs voisins aient signalé leurs inquiétudes quant à ce qui se passait dans la maison de Donna Roberts.



Coffina a pour sa part confirmé que c’est suite à divers témoignages concernant les conditions cruelles dans lesquelles vivaient les animaux que celui-ci a décidé de tout mettre en place pour qu’une opération policière soit menée rapidement dans cette maison. Puis, dès que des agents ont constaté le véritable état des lieux, le procureur de la Couronne a autorisé que des accusations criminelles soient portées contre la femme.

Lors de son arrestation, Roberts s’est défendue à propos des animaux congelés en expliquant que ceux-ci étaient des chiots et qu’en raison de circonstances atténuantes, elle avait complètement oublié les avoir placés dans des congélateurs, 7 ans auparavant: « J’avais complètement oublié leur existence, ils étaient dans le grenier. Ils étaient dans un congélateur et c’est ce que font les spécialistes en accouplement quand des chiens meurent. Je les ai vraiment oubliés. Ils sont décédés à la naissance et je ne leur ai fait aucun mal. »

Aux dires de Roberts, elle et son conjoint avaient entreposé les chiots dans un congélateur dans l’objectif de les envoyer à un laboratoire afin que des spécialistes puissent déterminer les causes de leur décès.

Toujours selon la police, de nombreuses espèces étaient présentes parmi les chiens retrouvés dans la maison.

Tout indique que Roberts est encore bien loin d’en avoir fini avec le système de justice, car celle-ci a déclaré qu’elle avait la ferme intention de se battre contre les accusations portées contre elle. La femme prétend avoir assez d’éléments à sa disposition afin de faire valoir son innocence dans cette histoire.

Enfin, un appel à tous a été lancé au New Jersey afin de trouver des foyers pour les chiens qui ont été sauvés lors de l’opération.





Comments

Nos articles les plus vues

To Top