Belgium

Un chauffeur de bus TEC condamné: il avait l’habitude d’exhiber son sexe et de se masturber en public à Louvain-la-Neuve

Un chauffeur de bus TEC condamné: il avait l'habitude d'exhiber son sexe et de se masturber en public à Louvain-la-Neuve





Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a condamné mercredi un chauffeur des TEC, âgé de 59 ans, à deux mois de prison avec sursis et à une amende ferme de 600 euros. L’homme avait été filmé le 23 janvier dernier vers 7h du matin à proximité de la gare des bus de Louvain-la-Neuve, alors qu’il avait son pantalon ouvert et qu’il tenait son sexe en main. Aucune plainte n’a été déposée par des passants mais son manège avait été repéré par un garde de l’Université catholique de Louvain, qui avait visionné les images enregistrées par des caméras de surveillance et alerté les autorités.

Il a prétendu devoir uriner



Sur le banc des prévenus du tribunal correctionnel, le chauffeur poursuivi pour outrage public aux moeurs avait indiqué qu’il n’y avait absolument rien de sexuel dans son comportement. À le suivre, il devait juste satisfaire un besoin naturel ce matin-là, et s’était éloigné vers une zone de buissons située près de la gare des bus. Les toilettes situées à proximité étaient en effet fermées à l’heure où il a été filmé par une caméra de surveillance.

Il s’était déjà masturbé devant des étudiantes

Du côté du ministère public, on ne croyait pas à cette version des faits, parce que le comportement du suspect filmé le 23 janvier 2018 ne concordait guère avec ses dénégations, et également en raison des antécédents spécifiques du conducteur de bus. L’homme a en effet eu des ennuis en 1989 après s’être exhibé dans le métro, et en 2000 encore après qu’il s’est masturbé devant deux étudiantes. « Cela dure depuis trop longtemps », avait requis la substitut à l’audience.





Comments

Nos articles les plus vues

To Top