fbpx

Attentat de Strasbourg: voici les derniers éléments de l’enquête



L’auteur de l’attaque de Strasbourg âgé de 29 ans est fiché « S ». Chérif Chekatt est né le 24 février 1989 à Strasbourg. Il est très connu des services de police et de justice principalement pour des faits de vols et de violence. Il court toujours, mais des proches ont été interpellés. Des centaines de policiers sont à sa recherche. Les services de sécurité allemands sont également à la recherche de Sami C., le frère de l’auteur présumé.

Il a un nom, un visage, mais il court toujours: la chasse à l’homme se poursuit jeudi pour arrêter Cherif Chekatt, le suspect numéro 1 de l’attentat du marché de Noël de Strasbourg, qui reste fermé. La police nationale a lancé mercredi soir un appel à témoins pour retrouver l’homme le plus recherché de France, après une attaque qui a fait trois morts et treize blessés dont un en état de mort cérébrale.

L’individu y est décrit comme « dangereux« . « N’intervenez pas vous-même », écrit la police qui demande aux éventuels témoins de se manifester auprès de ses services au plus vite.

Entre temps, « quatre proches » de l’auteur présumé de l’attaque, « ont été placés en garde à vue cette nuit« , a annoncé mercredi le procureur de Paris, Rémy Heitz, lors d’une conférence de presse au tribunal de grande instance de Strasbourg. « Ces gardes à vue sont toujours en cours« , a précisé le chef du parquet antiterroriste. Alors que la police est toujours à la recherche du suspect, « plusieurs perquisitions ont été réalisées cette nuit dans des lieux que celui-ci est susceptible de fréquenter« , a ajouté le magistrat. Parmi les quatre proches arrêtés, figurent deux frères du présumé tueur selon le journal Le Figaro.

L’homme aurait crié « Allah Akbar » lorsqu’il a tiré dans le centre-ville à proximité du marché de Noël dans le secteur de la rue des Grandes Arcades et de la rue des Orfèvres. « Le terrorisme a une nouvelle fois frappé le territoire nous rappelant que la menace est bien réelle« , a déclaré le procureur lors de sa conférence de presse. « Une enquête a été ouverte des faits d’assassinats en relation avec une entreprise terroriste, de tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste et d’association de malfaiteurs terroristes en vue de préparer des crimes d’atteinte aux personnes« , a ajouté le procureur.



Le bilan de la fusillade est lourd. Deux personnes sont décédées. Une troisième se trouve actuellement en mort cérébrale. Douze personnes sont blessées dont six en état d‘ »urgence absolue ».

Un frère recherché

Les services de sécurité allemands sont également à la recherche de Sami C., le frère de l’auteur présumé de la fusillade à Strasbourg mardi soir, indique mercredi le journal Tagesspiegel. Les deux hommes vivent à Strasbourg, selon le quotidien. Les frères sont considérés comme radicalisés et appartiendraient au milieu islamique de Strasbourg, précise un haut responsable de la sécurité au journal.

Vote pour cette page

Partager c'est aimer!



Related Posts