fbpx

Ben, le camionneur néerlandais qui a tué Roger Borlez sur un barrage à Visé, aurait été piégé par les Gilets jaunes



C’est dans un véritable piège que s’est engouffré Ben (prénom d’emprunt), le chauffeur hollandais du camion qui a mortellement renversé Roger Borlez, vendredi soir, lors d’un barrage de Gilets jaunes installé sur l’autoroute E25, à hauteur de Visé. Pour rappel, l’homme est toujours inculpé pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. La mort de Roger Borlez n’est donc pas un « simple » accident de la route. Il s’agit d’un acte volontaire, à replacer dans un contexte lourd et tendu.



Ce contexte, il a toute son importance et le juge l’a bien compris. Ben est inculpé et il y a fort à parier qu’il sera jugé devant le tribunal correctionnel de Liège. Mais il fallait être sur place, vendredi soir, à Visé, pour comprendre le piège tendu, sur la E25, par les uns et les autres. Le dispositif mis en place par les « Gilets jaunes » était quasiment militaire, certains étaient armés et des rôles étaient attribués. Le chauffeur du camion aurait alors pris peur.



Ben, le camionneur néerlandais qui a tué Roger Borlez sur un barrage à Visé, aurait été piégé par les Gilets jaunes
5 (100%) 1 vote[s]

Partager c'est aimer!



Related Posts